La petite écurie des Fontanelles

12 août 2021

LA CROIX BLANCHE (47) - Club2 et Amateur4 - 11/07/2021

L'objectif du jour se résume en un mot : Qualification. 

Sur la ligne de départ, nous présentons 4 chevaux, plus précisément 4 produits de notre étalon Aïnhoa Enfin. Deux d'entre eux, Qahien de Fontanelle et Warden de Fontanelle (hongres, arabes, respectivement 7 et 9ans), ont la mission de qualifier nos cavalières Eva et Marine ; les deux autres, Chériden Fontanelle et Jen de Fontanelle (respectivement jument arabe de 6 ans et mâle arabe de 4 ans), font leur début sur la piste et viennent chercher leur qualification sur 20km.

La course s'avère technique, nous le savions, tant au niveau des sols, plus caillouteux que ceux de nos pistes d'entrainement, qu'au niveau du dénivelé, parfois surprenant. La météo est plus que clémente : Le soleil brille et les températures sont assez hot (nous n'avions guère eu l'occasion d enous y préparer cet été). 

Chériden mène son petit groupe comme à la maison, en mode plutôt confiante et complètement 4x4, d'autant plus qu'elle court pieds nus comme à son habitude.

Au contrôle final, les cardiaques mesurés au bout d'un quart d'heure s'étalent de 32 puls/min pour Chériden à 40 puls/min pour Jen, en passant par 36 pour Warden et 39 pour Qahien, ce qui permet à Chériden de remporter l'Amateur 4, et à ses frères de faire respectivement 2ème (Warden/Eva), 6ème (Qahien/Marine) et 8ème/19 (Jen/Mathilde).

Merci à Angel, Julien et Sylvain pour l'assistance.

 

 

 

IMG_3680

IMG_3683

IMG_3693

IMG_3698

Photos : Sylvain Guillot

Posté par merciangel à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mai 2021

Chaque jour plus fort...

Il est un âge où chaque anniversaire se fête, et cela d'autant plus lorsque chaque jour qui passe semble avoir l'effet d'une goutte d'Elixir de Jouvence.

Aujourd'hui, je suis fière de le dire haut et fort, c'est l'anniversaire de celui qui m'accompagne depuis 27 ans, le seul et l'unique, Son Altesse Sérénissime, 𝒮𝒾𝓇𝑜𝒸𝒸𝑜 𝒹𝓊 𝒞𝒶𝓂𝒶𝓇𝒹.

Champion d'Endurance, Parrain des petits de Fontanelle, Souffleur des dulcinées de son pote Aïnhoa Enfin, Leader des sorties de groupe conviviales de la team Fontanelle, Sirocco sait tout faire, Sirocco peut tout faire.

Continue, Sirocco, d'illuminer chacun de mes jours, de m'envoyer des paillettes dans les yeux quand tu décides, full galop, que tu ne freineras qu'à 50 cm de moi, de me saluer de ton Campo tous les matins, de hennir, de piaffer, de ruer, de m'amener sur ton dos où tu veux, comme tu le veux, quand tu le veux, de décider, de refuser, bref, d'être le Roi que tu es, comprenne qui pourra mais pour cela il faut t'approcher, et, depuis toujours, tu as décidé que tu ne laisserais pas à tous le privilège de te connaître.

Portée par tout l'amour que je te voue, je te souhaite, fils, un excellent anniversaire pour tes 32 ans. Nous le fêterons dignement à tes côtés, et de tout mon coeur, je souhaite qu'il y en ait encore beaucoup car tu m'apportes bien plus que tu ne me coûtes, t'avoir à mes côtés est un trésor précieux dont la valeur est incommensurable.

 

IMG_0871-WEB-PRO

 

Photo : Léa Mains Photographie (mars 2021)

 

Posté par merciangel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2021

Néyiseh en vadrouille

Les premiers mois de Néyiseh ont été ponctués de sorties pour découvrir le monde environnant, en duo avec sa maman, en sortie de groupe avec Wapi, Yunuen et leurs mamans, en dextre et/ou en totale liberté.

 

Pour l'une de ses dernières sorties avec sa mère Chériden avant son sevrage, Néyiseh a été capturé par l'objectif de notre fidèle Mathilde.

Nota Bene : "La maîtrise certaine d'une certaine technique", comme j'aime le dire, passe par une succession d'une multitude d'étapes, parfois instinctives, parfois millimétrées, qui ne sont pas décrites en ces lieux, mais l'obtention de ce type de résultats n'est en rien le fruit du hasard, seulement celui d'un travail assidu dès le premier instant.

 

DSC_0420

DSC_0463

DSC_0486

DSC_0488

DSC_0489

 

DSC_0504

DSC_0510

DSC_0511

DSC_0552

Posté par merciangel à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sorties printanières

Quelques photos de la petite troupe fin avril, une fois les intempéries passées et les sols ressuyés, prises au fil des kilomètres par Sylvain Guillot.

 

Sortie 1 (dans l'ordre alphabétique) : Chériden Fontanelle/Sophie, Jen de Fontanelle/Mathilde, Qahien de Fontanelle/Margaux, Warden de Fontanelle/Eva et Zarda de Fontanelle/Benjamin.

IMG_2207

IMG_2218

IMG_2247

IMG_2256

IMG_2276

 

IMG_2286

IMG_2298

IMG_2358

IMG_2480

 

Sortie 2 : Cheriden Fontanelle/Sophie, Warden de Fontanelle/Marine et Zarda de Fontanelle/Mathilde

IMG_2876

IMG_2890

IMG_2898

IMG_2936

IMG_3009

IMG_3039

IMG_3043

IMG_3064

IMG_3111 (2)

Posté par merciangel à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plages hiver 2020/2021

Florilège de nos sorties plages durant l'hiver 2020/2021 

  • Incroyable Sirocco du Camard, 32 ans, monté par Sophie, et Zarda de Fontanelle, 14 ans, montée par Mathilde

DSC_0499

DSC_0424 (2)

 

  • Jen de Fontanelle, 4 ans, découvre la plage (monté par Sophie) au côté de Zarda de Fontanelle, 14 ans, (montée par Eva)

PC300458

PC300519 (2)

PC300506

PC300589

 

  • Chériden Fontanelle, son foal Néyiseh de Fontanelle et Sophie

DSC02701

DSC02712

 

 

 

  • Qahien de Fontanelle, 7 ans, monté par Margaux et Warden de Fontanelle, 9 ans, monté par Sophie

1621175946596

 DSC02808

1621176104189

 

  • Zarda de Fontanelle, 14 ans, montée par Mathilde, et Jen de Fontanelle, 4 ans, monté par Sophie

1621176164149

1621177220910

 

  • Qahien de Fontanelle, 7 ans, monté par Carole et Jen de Fontanelle, 4 ans, monté par Sophie

1621176330424

1621176379109

DSCN1668 (2)

 

 

 

  • Aïnhoa Enfin, 22 ans, et Sirocco du Camard, 32 ans, et Sophie

DSC03250

DSC03569

DSC03627

 

  • Qahien de Fontanelle, 7 ans, monté par Marine, et Jen de Fontanelle, 4 ans, monté par Sophie

1621176528120

1621176493341

 

  • Chériden de Fontanelle, 6 ans, son foal Néyiseh, 8 mois, et Sophie

DSC03922

DSC03958

 

  • Qahien de Fontanelle, 7 ans, monté par Mathilde, et Sirocco du Camard, 32 ans, monté par Sophie

DSC_0507

DSC_0578

DSC_0555

 

Posté par merciangel à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 janvier 2021

Meilleurs Voeux

Bonne année 2021 à tous

On ne tourne pas la page, on continue l'histoire, c'est Sirocco qui me l'a dit...

Alors voyez toujours le positif dans le négatif, et sortez renforcés de toutes les situations !

 

DSC_0501

Sirocco du Camard, hongre, arabe, 1989, par Horr et Aïscha par Dahman (photo du 20 décembre 2020 par Mathilde B.)

Posté par merciangel à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2020

Débourrage : Clap de Fin !

Jen s'est montré différent dès le premier jour. J'aurais pu vous raconter que l'incroyable génétique qui est la sienne a fait tout le boulot et que ce ne fut qu'évidence... mais je mentirais !

Dernier poulain d'une mère âgée, il était mon espoir de voir un propre frère de Qahien (Aïnhoa Enfin*** x El Qahirah**) sans traumatisme post-natal. Tout comme Qahien, il était un foal très énergique, avec un fort tempérament, dont il a fallu gagner la confiance jour après jour.

Du printemps de ses 2 ans, je garde le souvenir d'une période un peu compliquée durant laquelle il m'aura fallu m'imposer à lui avec plus de fermeté que je n'en ai habituellement, puis, du calme après la tempête, car en bon cheval arabe qu'il est, il savait à présent.

Le travail en amont de son débourrage s'est réalisé sur les mêmes bases que pour ses prédécesseurs, mais si l'éthique reste la même, je note curieusement que les variations sur la fréquence et l'intensité sont considérables en ce qui le concerne. Viser juste.

A l'aube de ses 4 ans, j'ai donc entamé "le débourrage" de Jen, ou plutôt matérialisé, car après tout, le débourrage ne se prépare-t-il pas dès le premier instant post-partum ? C'est du moins ainsi que je conçois les choses, une certaine technique qui est avant tout une évidence lorsque l'on opère seul pour transformer au fil des ans un foal en un cheval d'extérieur, prêt à conduire son cavalier sur tous les terrains, et à toutes les allures.

Seulement 11 séances étalées entre le 3 octobre et le 30 décembre se sont écoulées pour obtenir le résultat escompté (dont 7 séances de moins de 15 minutes) : Un jeune cheval bien dans sa tête, attentif aux indications que je lui donne, souvent instinctivement, incroyablement franc et allant.

Reste certainement à définir avec lui des codes plus conventionnels, accessibles à tous, mais pour cela, nous avons le temps... Après tout, Jen est déjà prêt à faire des arrivées main dans la main, car si "bon sang ne saurait mentir", il est alors évident que Jen saura tenir la distance !

 

#unemaitrisecertainedunecertainetechnique

 

Illustrations : Sortie plage du 30 décembre, Jen de Fontanelle (Mâle, Arabe, 2017, par Aïnhoa Enfin*** et El Qahirah**) monté par moi-même et Zarda de Fontanelle** (Femelle, Arabe, 2007, par Ismaël d'aubanel**** et El Qahirah**) montée par Eva.

 

PC300379s

PC300441

PC300493

PC300506

PC300589

 

 

Photos : Margaux Renaud

Posté par merciangel à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2020

Proudly introducing... Neyiseh de Fontanelle

Neyiseh de Fontanelle

Mâle, Arabe, né le 17 juillet 2020, par Ultimatum Mirbel et Cheriden Fontanelle (Aïnhoa Enfin)

 

Produit tant attendu issu du mariage de la fille de notre étalon et de notre coup de coeur du circuit endurance, Neyiseh a pointé le bout de son nez le 17 juillet. Ma relève, pour la reproduction, et certainement mon dernier cheval pour les courses d'endurance, me fait piaffer d'impatience : De son père de mère, il a pris ce mental qui me tient tant à coeur, cette proximité, cette franchise, et, pour ne rien gâcher cette si jolie tête avec de grands yeux, et de son père, il a pris ce modèle résolument moderne doté de jambes interminables.

 

DSC01369

DSC01323

DSC01445

DSC01408

DSC01414

Posté par merciangel à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2020

MONPAZIER (24) - Amateur Elite Grand Prix 140km - 28/08/20

Une fois n'est pas coutume, Monpazier ne nous a pas réussi cette année. L'averse intense tombée dès le début de la course a rendu le terrain affreusement glissant, Zarda glisse, tombe, se relève, mais reste aussi courageuse que possible dans cette situation qui ne lui est pas familère, elle qui ne connait en dehors des courses que les chemins de sable de nos pistes d'entrainement.

Malgré les difficultés, elle passe sans problème les contrôles vétérinaires. Ses temps de récupérations sont plutôt correct, elle mange avec grand appétit, mais pourtant nous allons devoir nous arrêter là, car si elle va bien, je ne peux plus pour ma part faire le moindre kilomètre. Je pleure de rage, tous ces efforts rendus à néant, et je ne me pardonne pas cet abandon.

Mon unique consolation est de la voir magnifique après cette centaine de kilomètres parcourus en vain. Reste mon ultime conviction : Ce n'est que partie remise.

Mes remerciements à mon équipe d'assistance (Angel, Julien et Clémence venue en renfort) mais aussi à Philippos, Carole et Margaux qui ont assuré la garde et les soins en notre absence.

 

MONPAZIER Vendredi 157s

 

Photo : Eric Trescazes

 

 

Posté par merciangel à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2020

MAINZAC (16) - 02/08/2020

Mainzac, devenu quasi-incontournable pour nous, marque cette année une reprise tardive pour nous du fait d'une part du confinement comme pour tout un chacun, mais aussi des suites des dommages qu'a subi mon pied droit en ce début d'année. Aussi, par prudence, mon pied restant toujours douloureux et enflé, nous nous contenterons d'une Amateur 2 (60km) pour notre reprise en mode test de la cavalière, car la jument ne nous pose aucun doute, elle.

Zarda fait le job avec aisance, on en attendait pas moins de sa part, et se prête même (un peu trop) au jeu des copains venus également en prévision de Monpazier. 

A l'issue des 60km aisément parcourus à 15km/h (l'unique difficulté de notre groupe aura été de ralentir suffisamment à l'avance pour ne pas être disqualifiés pour vitesse excessive), Zarda se présente au contrôle final en une quinzaine de minutes à 36 puls/min de fréquence cardiaque. Une vitesse et une récupération qui lui aurait certainement valu la première place un peu partout ailleurs, mais ce jour-là il y avait meilleur au jeu du qui bat le plus bas, et nous sommes donc classées 2nde de cette épreuve masquée.

Merci à ma petite équipe, Julien et Angel, ainsi qu'à Carole et Margaux pour le relai à l'écurie en notre absence.

 

A09I6897s

A09I7628s

A09I7630s

 

Photos : Imaguin's

Posté par merciangel à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]